www.SaintEtiennedeTinee.Com

 

Portail sur Saint Etienne - Auron

 

 

Le Parc du Mercantour

  

 

 Accueil

 

 

 



 

les beautés du Mercantour  le mercantour

le parc du mercantour

 

  

 

 

HISTORIQUE du PARC du MERCANTOUR

 

Afin de protéger la faune, les territoires centraux du massif du Mercantour ont d'abord été classés Réserve royale de chasse en 1859 par le roi Victor-Emmanuel II, puis Réserve de chasse en 1946 par arrêté préfectoral et Réserve en 1953 par arrêté ministériel.

Le parc national a été créé en 1979. Depuis 1987, il est jumelé avec le parc régional voisin, le Parco naturale Alpi Marittime en Italie (sur le massif de l'Argentera), avec lequel un projet de Parc européen est aussi à l'étude.

 

 

GEOGRAPHIE du PARC du MERCANTOUR

 

Le territoire du parc national du Mercantour s'étend sur deux départements, 28 communes, 68 500 hectares en zone centrale et 136500 hectares en zone périphérique. Son point culminant est la cime du Gélas à 3 143 mètres. Huit vallées principales composent le parc : la Vallée de la Tinée, la Vallée de la Roya, la Vallée de la Bévéra, la Vallée de la Vésubie, la Vallée du Cians, la Vallée du Var, la Vallée de l'Ubaye, la Vallée du Verdon.

 

 

Le TOURISME dans du PARC du MERCANTOUR

 

Le Parc du Mercantour connait un attrait croissant et est visité annuellement par plus de 800 000 visiteurs, pour la randonnée, l'alpinisme, le ski de randonnée, etc...

 

Parmi les sites les plus visités :

 

la vallée des Merveilles avec ses 40 000 gravures préhistoriques ;

le lac d'Allos, plus grand lac naturel d'altitude en Europe ;

le Boréon pour son atmosphère subalpine (forêt de mélèzes) et alpine.

 

Le Parc du Mercantour possède 600 km de sentiers entretenus et balisés, dont le GR 5, le GR 52A, le GR 56.

 

Témoins des affrontements du XVIIIe siècle, du XIXe siècle et de la Seconde Guerre mondiale de nombreux vestiges militaires subsistent sur le territoire du Parc du Mercantour, notamment autour de l'Authion et dans la Haute Tinée (Isola). Débris militaires et barbelés font l'objet de campagnes de nettoyage régulières.

 

 

 

FLORE du PARC du MERCANTOUR

 

Le noyau central du massif du Mercantour, dans le nord-est, le long de l'axe frontalier, est constitué de roches critallines. Il est entouré de roches sédimentaires.

 

De nombreux glaciers (tels à la cime du Gélas, au mont Clapier, au lac d'Allos) recouvraient les hauteurs du massif jusqu'au début du XXe siècle. Avec l'action soutenue des cours d'eau, ils ont profondément marqué la morphologie des reliefs et vallées.

 

Du fait de la variété du terrain et du climat (influencé par la jonction des Alpes et de la Méditerranée), le parc possède plus de 2 000 espèces de plantes dont plus de 40 endémiques, telles des saxifrages, des orchidées...

 

Peuplant les pentes, feuillus (chêne pubescent, pin sylvestre, chêne vert) et résineux (sapin, épicéa, puis mélèze et pin cembro) se succèdent au fil de l'altitude jusqu'à 2 200 mètres.

 

 

 

FAUNE du PARC du MERCANTOUR

 

On y a d'ores et déjà dénombré plusieurs centaines d’espèces (certaines sont présentes depuis la fin des glaciations) dont notamment 197 espèces de vertébrés sur le territoire dont 53 sont menacées. Grâce à l’action du Parc national, ces animaux qui, pour certains, ont failli disparaître, fréquentent à nouveau les montagnes du Mercantour. Protégés par les statuts du Parc, cerfs, sangliers, chevreuils, chamois (plus de 8 000 individus), bouquetins (1 100 individus), mouflons, marmottes prospèrent.

 

Dans les airs ou sur terre, il est possible d'observer le gypaète barbu (réintroduit dans le parc depuis 1993), l'aigle royal, le tétras lyre, le lagopède, mais aussi chocard à bec jaune ou crave à bec rouge en altitude.

 

 

 

LES LOUPS...et le PARC du MERCANTOUR

 

L'administration du Parc du Mercantour a aussi eu la lourde tâche de gérer le retour des loups sauvages venus de façon naturelle des Abruzzes (Italie) et très mal vus des bergers.

 

De plus, ces dernières années, des loups auraient été aperçus dans divers autres massifs alpins français : dans le Vercors, les Hautes-Alpes, l'Isère, la Drôme, la Savoie.

 

 

 

LA BIODIVERSITE du PARC du MERCANTOUR

 

En association avec le parc italien, un inventaire du vivant sans précédent en Europe est en cours de réalisation depuis 2007 sur le territoire des deux parcs. Sur une période de dix ans, des chercheurs vont dresser un inventaire de la biodiversité de cette zone naturelle. Les principales espèces concernées par ce travail sont les petits invertébrés.

En 2008, seul le parc national américain des Great Smoky Mountains a déjà lancé un programme, depuis 1998, d'un telle envergure de recensement du vivant sur une zone délimitée.

 

 

BIENVENUE DANS LE MERCANTOUR...

 

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site du Parc :

 

ICI

 

 

 

LE PARC DU MERCANTOUR EN IMAGES...

La Faune et la Flore

La Montagne

La Montagne

 

 

Saint Etienne de Tinée

 Auron

Isola 2000

Isola

Saint Dalmas le Selvage

Les Environs

Le lac de Vens

 Le lac de Rabuons

La Tinée

La Bonette

 Le Bourguet

 Roya

Le Cialancier

Douans

Sestrière

Le Pra et Boussieyas

La Blache

Le Pré du Loup

La Rougelle

Demandols

Saint Maur

Le Parc du Mercantour

La Faune et la Flore

Les Spécialités

Images d'archives

Patrimoine

 

 

 

 

 

Coup de Gueule

Humour et humeur

Coup de Coeur

 

Réflexion - Action - I -

Réflexion - Action - II-

Réflexion - Action - III-

 

Carte

  

Saint Etienne Auron